270
Rano an-tanana
L'eau à portée des mains
Water in hand
Situation des villages avant le projet :

Les habitants souffrent non seulement de l’insuffisance en quantité de l’eau mais aussi de la très mauvaise qualité de celle-ci...

action

Qu'est-ce que le FIKRIFAMA ?

>> PHILOSOPHIE

L'eau, source de développementL’adduction d’eau potable dans une perspective plus large de développement doit constituer non une fin en soi, mais une étape vers une maîtrise par les villageois de son autopromotion. Pour cela, le projet, dans sa stratégie propre et en particulier dans sa mise en place, repose sur le renforcementde quatre capacités essentielles, à savoir : capacité de négociation, capacité financière, capacité de conception, capacité de réalisation et de gestion. Ce renforcement s’appuie sur l’intégration des projets réalisés et sur l’implication des communes bénéficiaires.

 

>> PRINCIPAUX DOMAINES D'ACTIVITÉS

Campagne-de-sensibilisation2Organisation d’ateliers locaux impliquant les maires, les bureaux d'étude, les organisations locales sur les différentes techniques utilisables en AEP (Adduction d'Eau Potable)
» Atelier de concertation impliquant les maires, les bureaux d'étude, DIRME (Direction Inter régional du Ministère de l’Energie), ANDEA (Autorité Nationale de l’eau et de l’assainissement), WASH régional… sur les problématiques touchant la gestion post investissement, les formes de gestion existant et le type de gestion appropriée à la commune. » Construction des infrastructures d'adduction d'eau potable et d'assainissement

>> CONTEXTE ACTUEL

 Etat actuel des infrastructures routières malgachesDans le cadre de l’évolution institutionnelle menant à la décentralisation, au renforcement des Régions et des communes ainsi qu’à l’amélioration de la gouvernance, FIKRIFAMA possède trois objectifs généraux :

» contribuer à la réduction de la pauvreté par l’amélioration de l'accès aux services sociaux dans les zones rurales .
» promouvoir la gestion durable des ressources naturelles et conjointement,
» promouvoir la décentralisation, la démocratisation et la bonne gouvernance locale

>> POUR REPONDRE A CES ENJEUX,QUATRE OBJECTIFS SPECIFIQUE ON ETE IDENTIFIES

• Renforcer les ressources et les capacités locales en matière de planification, de gestion et de maintenance des investissements publics;

• Améliorer l’accès des populations aux services sociaux (santé) ainsi qu’à l’eau potable et à l’assainissement.

>> POUR CE FAIRE, FIKRIFAMA DISPOSE DE TROIS COMPOSANTES DISTINCTES:

L’appui au développement local par l'identification et la mise en œuvre de plans d’investissement communaux pluriannuels en matière d'infrastructure d'adduction d'eau potable et assainissement.

• La formation et l’accompagnement des différents acteurs au niveau des communes par les organisations spécialisées ou ONG, en particulier FIKRIFAMA, par le transfert de savoir-faire au bénéfice des organes communaux tout comme à assurer un accompagnement des collectivités territoriales décentralisées (CTD) dans le processus de mise en œuvre effective des actions comprises dans leurs plans d'investissements communaux en matièrevd'adduction d'eau potable.

Enfin, l’appui à la réalisation d’investissements intercommunaux dépassant les capacités des communes prises individuellement et supposant la création de groupements de collectivités territoriales partageant des préoccupations conjointes.

Pour la composante appui au développement local et dans le cadre de ses fonctions de conception, de capitalisation et d’orchestration du processus, assurer la diffusion et la mise à disposition au niveau des communes des informations et des outils nécessaires et adaptés afin de les conforter dans leurs rôles de maître de l’ouvrage en particulier pour les investissements dans le secteur eau et assainissement.

D’autre part, il a pour rôle de faciliter les rencontres entre les différents acteurs concernés par le secteur. Cette attribution est importante pour assurer l’intégration des actions à mettre en œuvre dans la politique sectorielle en vigueur, tout en tenant compte des contextes du « terrain » auxquels elle doit se confronter pour pouvoir être effective.

Nos partenaires

Nous Travaillons en coordination avec des organisations internationales, entre autres :

141
L'UE
USAID
La Belgique
Protos
L'ONG ICCO
Aqua for all

Nous contacter

    Vos questions...
                 Vos commentaires ...

Nos réponses       

Statistiques

Compteur d'affichages des articles
162041